Historique et plan

« LE RESEAU DU SUDISTE »

HISTORIQUE.

A l’origine ,le réseau a été construit par Patrick Noyelle fondateur et animateur de PN SUD MODELISME. Il était exposé au Musée du Circuit Paul Ricard jusqu’à sa fermeture début 2000.
Patrick l’a fabriqué entre 1992 et 1994.
Il était composé a l’origine
-d’un dépôt vapeur de 5 modules de 1,00m *1,45m

 

– d’une gare intermédiaire ( Gare de Visos imaginaire ), composé de 7 modules de 1,20m* 1,00m
– d’un module d’angle de 2,00m * 1,25m
– de la Gare De Hyères, composé de 3 modules indissociables de 2,50m* 1,25m.
– d’un module avec une boucle de retournement de 2,00m*1,25m
Il avait un développé linéaire de 26m de long avec une voie unique en « dogbones » de 90m.

 Cette disposition donnant l’impression d’une double voie. Il était disposé en L.

En outre, était installé un passage à niveau motorisé et sonorisé, d’une pelle mécanique animée , et une grande grue de chantier motorisée par LMJ.

Au Musée Patrick avait posé le réseau sur une structure en carreau de plâtre en forme de U et à une hauteur de 1,05m.

 

MODERNISATION ET ADAPTATION .

Pour l’intégrer dans ma pièce j’ai rajouté un module de 2,50m*1,20m (la carrière ) avec une courbe souterraine permettant de séparer la gare d’ Hyères du reste également pour transformer le L en U, mais avec un grand coté.

J’ai réutilisé le même principe de bâtit ce qui m’a permis de créer 2 étages de voies de garage.
Soit 2 * 28m de voies scinder en trois zones de 8 à 10 voies soit environ 500 m de voies de garages et une centaine d’aiguillages.

Sur ces 500 m de voies de garage sont remisées, prêtes à circuler, des rames, aussi bien voyageurs que marchandises. Elles ont été composées pour approcher la réalité au plus près à une époque donnée. Les circulations peuvent couvrir les années 1935 à 2011.

J’ai, également , crée 2 rampes hélicoïdales de 1,60m de diamètre , une pour la descente. Elle se raccorde sur une partie de voie cachée. Une pour la remontée des voies de garages qui rejoint la voie principale sous la boucle de retournement.

J’ai raccordé, entrée et sortie en prise directe d’une rampe hélicoïdale une gare terminus fortement inspirée de la gare de Marseille St Charles , composé de 3 modules de 1,20m*1,30.
Cette gare , comme la vraie dispose de 15 voies à quai selon la disposition de 1962 au moment de l’électrification.

J’ai aussi exploité la structure pour créer 2 étages de 10 voies de garages toujours en liaison avec la rampe descendante.

J’ai crée tous le long du dépôt vapeur et de la gare de Visos une voies de circulation de véhicules routiers.
J’ai aussi raccordé par un tracé caché derrière le module d’angle la route allant de la gare d’Hyères à la gare de Visos permettant ainsi la création d’une route de 26 m linéaire dédié au CAR FALLER SYSTEME. Dans l’immédiat son fonctionnement est simple. Plus tard j’équiperais les endroits stratégiques des différents systèmes possibles )

Aujourd’hui tous les quais, les bâtiments et les routes en secteur urbains sont éclairés .
Le raccordement du dépôt Vapeur au reste du du réseau, est fonctionnel depuis quelques semaines , ainsi que les voies principales des 2 gares .
J’essaie de rester simple dans le système d’exploitation, car mes compétences en électronique sont quasiment nulles contrairement à d’autres qui y excellent .

Je trouve déjà qu’il y a beaucoup trop de câblage environ 1km500 de fil.
Moteurs d’aiguillages Peco et FBSYSTEME, 2 poussoirs classiques (droit/dévié) pour chaque aiguillages.
Les variateurs électroniques avec un inter AV/AR pour la circulation des trains sur la voie principales , les quais séparés , le passage au dépôt vapeur et la descentes au voies de garages sont de conception électronique de chez « MICROPROCESSOR ».

Seuls les aiguillages de pleines voies et des montés et descentes vers les rampes sont commandés électriquement.
Le nombres importants d’aiguillages liés aux nombreuses voies de garage m’obligeraient à des TCO trop importants. J’ai donc opté pour une utilisation manuelle de ces branchements pour toutes les voies de garages.

J’ai installé quelques sons de loco de chez LMJ ainsi que son kit du soudeur.

Le réseau est souvent parcouru par un « train spécial » avec caméra embarqué. Le récepteur couleur est au dessus du TCO principal . La caméra est embarqué sur un wagon « Evian » de chez JOUEF », avec sa batterie et un interrupteur de mise en route.
J’espère dans les semaines à venir créer quelques scènes (chantier mobiles et convoi de pompiers éclairés).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>